de fr it

vonGloten

Famille de chevaliers des XIIIe et XIVe s., vraisemblablement de G. (comm. Sirnach). On ne sait pas si et sous quelle forme cette famille était apparentée aux Kloter, bourgeois de Winterthour. Berchtold apparaît en 1242/1244 comme témoin dans un acte rédigé à G. relatif au transfert de propriétés au couvent de Rüti par les comtes de Toggenbourg. Les G. tinrent des seigneurs de Toggenbourg un fief à Buhwil jusqu'en 1288. Konrad (mentionné entre 1263 et 1300) et son fils Werner (mentionné entre 1286 et 1324) firent souvent partie de la suite d'Albrecht et Heinrich von Griesenberg. Un autre Konrad, abbé de Fischingen de 1297 à 1316, appartenait semble-t-il à la famille. Celle-ci s'établit au cours du XIVe s. à Wil (SG), où elle vendit peu à peu ses possessions. En 1352, Berchtold Gloter von G. et son fils Rudolf renoncèrent à quelques-uns de leurs serfs au profit de l'abbé de Saint-Gall. Désirant s'expatrier, Rudolf remit en 1375 sa fortune à gérer à son oncle, bourgeois de Wil. Après le décès de Rudolf, une certaine Mechtild vendit encore une ferme à G. en 1386.

Sources et bibliographie

  • W. Merz, F. Hegi, éd., Die Wappenrolle von Zürich, 1930, 96