de fr it

vonGrünenstein

Famille de petite noblesse, attestée du XIIIe au XVIe s., de Balgach, au service des abbés de Saint-Gall. Descendant peut-être des seigneurs de Balgach, cités pour la dernière fois en 1210, elle apparaît avec Hermann, témoin (vers 1260) et officier (vers 1272) de l'abbé de Saint-Gall. L'essentiel de ses biens et droits se trouvait à Balgach (fief mouvant des comtes de Sax-Misox dès 1300 environ, avouerie du couvent de femmes de Lindau dès le milieu du XIVe s.) et à Rebstein. A la veille des guerres d'Appenzell (début du XVe s.), les G. et la commune de Balgach conclurent ensemble un traité de combourgeoisie avec la ville de Saint-Gall. La famille, dont plusieurs membres servirent la France et l'empereur au XVIe s., s'éteignit avec Wolfgang (1557), prince-abbé de Kempten.

Sources et bibliographie

  • BM, 1928, 7
  • W. Merz, F. Hegi, éd., Die Wappenrolle von Zürich, 1930, 130