de fr it

vonHettlingenZH

Famille de la petite noblesse attestée entre le XIIIe et le XVe s., habitant le château de H., qui fut au service des comtes de Kibourg, puis dès le début du XIVe s. de la maison de Habsbourg-Autriche. Le premier représentant connu est un nommé Heinrich, mentionné en 1223, qui n'est probablement pas le Heinrich attesté en 1241, qui fonde la lignée des Truchsessen von Diessenhofen. Une autre branche descend de Rudolf (attesté de 1252 à 1266), bailli des Kibourg à Baden. Au cours du XIVe s., la famille acquiert de la maison d'Autriche divers biens en gage, notamment en 1341 dans les bailliages de Freudwil, Volketswil et Gutenswil. Heinrich, bourgeois de Winterthour, était en 1406 conseiller de Léopold d'Autriche. Le dernier représentant de la famille est Heinrich, mentionné de 1435 à 1451.

Sources et bibliographie

  • E. Stauber, Die Burg Hettlingen und die Geschlechter von Hettlingen, Hettlinger, Hedlinger, 1949
  • Sablonier, Adel
  • H. Kläui et al., Geschichte der Gemeinde Hettlingen, 1985
  • P. Niederhäuser, «Adlige "Leut mit kleinem Pracht"», in Heimatspiegel, no 10, oct. 2003

Suggestion de citation

Leonhard, Martin: "Hettlingen, von (ZH)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 13.12.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020234/2007-12-13/, consulté le 02.12.2020.