de fr it

vonHottingen

Lignée de chevaliers zurichois. Arnolfus et Notker ses premiers membres, apparaissent au milieu du XIIe s. dans l'entourage des barons de Lenzbourg. La famille fut représentée au Conseil zurichois dès le milieu du XIIIe s. Burkhard II, mentionné de 1250 à 1289, détenait, comme ministérial du Fraumünster, le patronage de l'église, le domaine du mayor et les biens curiaux de Kilchberg (ZH), la dot curiale de Rüschlikon et des propriétés à Seebach. Il avait reçu en fief des barons de Kibourg la tour de Hottingen, près de la Wasserkirche. Son fils Burkhard III accéda au Conseil (1317-1334) et à la charge d'avoyer (1326-1331). Johannes, fils de ce dernier, épousa une Mülner, siégea au Conseil (1335-1355) et devint avoyer (1354-1356). Il mourut en 1356, successeur désigné du bourgmestre Rodolphe Brun. Il fut le dernier descendant mâle des H., dont l'assise économique était devenue considérable. L'héritage passa aux mains des Seon, famille bourgeoise, venue d'Argovie.

Sources et bibliographie

  • M. Lassner-Held, Der Zürcher Stadtadel 1330-1400, mém. lic. Zurich, 1989