de fr it

Der Frauen

Originaires sans doute du Valais, attestés à Uri depuis 1346, les D. apparaissent aux XIVe et XVe s. comme détenteurs de fiefs et domaines du Fraumünster de Zurich dans le Schächental, à Altdorf, Schattdorf et Sisikon. Appartenant à la couche supérieure de la paysannerie, ils accédèrent à de hautes charges, même à celle de landamman, que Konrad (->) et Heinrich (->) enlevèrent à la noblesse ministériale en 1374 et 1391. Après s'être opposés sans succès au Fraumünster en 1393, les D. perdirent leur influence, malgré leurs alliances matrimoniales avec de bonnes familles uranaises (Egger, Püntener) et lucernoise (von Rotenburg). Ils s'éteignirent au XVIe s. L'existence d'une branche à Schwytz et Glaris est douteuse.

Sources et bibliographie

  • P. Hubler, Adel und führende Familien Uris im 13./14. Jahrhundert, 1973, 200-203
  • I. Tschudi, J. Winteler, Wappenbuch des Landes Glarus, 21977
Indexation thématique
Elites (jusque vers 1800) / Cantons