de fr it

Hunno

Famille schwytzoise des XIIIe-XVIe s. connue notamment sous les noms de Hun(n)ig, Hön et Kätzi, ce dernier étant probablement employé au début comme surnom. Le nom de H. remonte à celui d'une fonction militaire, puis juridique du haut Moyen Age. On ne connaît que peu de membres de cette famille roturière. Elle est attestée pour la première fois avec Konrad à Schwytz en 1217. Un autre Konrad est mentionné entre 1281 et 1309 de même que ses deux fils Johannes (attesté de 1309 à 1319) et Konrad (cité en 1319). Le père apparaît comme témoin de l'alliance de 1291 avec Zurich. Même si d'autres charges et fonctions et la qualification traditionnelle de fondateurs de la Confédération ne peuvent être prouvées ni par des documents ni par des chroniques, il est permis de supposer que les H. jouèrent aux XIIIe et XIVe s. un rôle social important. Dès 1415, des membres de la famille apparaissent dans les sources comme conseillers, ambassadeurs des Confédérés, trésoriers, baillis et chefs militaires.

Sources et bibliographie

  • A.R. Benz, Der Landammann in den schweizerischen Demokratien Uri, Schwyz, Unterwalden, 1917, 54-77
  • M. Ochsner, B. Hegner, «Das Geschlecht der Hunno in Schwyz», in MHVS, 43, 1942, 29-43

Suggestion de citation

Hälg-Steffen, Franziska: "Hunno", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.01.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020260/2008-01-16/, consulté le 03.12.2020.