de fr it

Rust

Famille de chevaliers d'origine inconnue, ministériaux des barons de Wolhusen (XIIIe-XVe s.) et vassaux d'autres suzerains, principalement dans la vallée de la Wigger. Les R. possédèrent la place fortifiée de Wolhusen, détruite en 1386, et détinrent le patronage d'Escholzmatt (1341-1406). En 1367, ils acquirent le château fort de Kasteln près d'Alberswil et, entre 1397 et 1404, avec les Luternau, les avoueries de Dagmersellen et d'Egolzwil. Leur généalogie n'est connue que ponctuellement depuis que Burkhard est attesté en 1257; des liens matrimoniaux avec les Luternau sont prouvés. Les relations avec la maison de Habsbourg-Autriche sont incertaines. En 1375, Hans est le premier R. mentionné à Lucerne; son fils Peter (->), ultime représentant mâle de la famille, fit une carrière politique.

Sources et bibliographie

  • A. Schütz, «Die Ministeriale der Freiherren von Wolhusen», in Blätter für Heimatkunde aus dem Entlebuch, 20, 1947, 13-26
  • J. Kurmann, Die politische Führungsschicht in Luzern, 1450-1500, 1976, 218