de fr it

vonLuterberg

Famille de petite noblesse, propriétaire du château fort homonyme (comm. Fischingen), au service de l'abbé de Saint-Gall. Elle apparaît en 1259 avec Jakob, qui descend peut-être de Heinrich von Oberwangen, cité en 1229 et en 1243 dans l'entourage des comtes de Toggenbourg. Johannes, frère de Jakob, détint jusqu'en 1260 un fief de l'abbé d'Oberdürnten, avec Heinrich von Iberg, ce qui indique un lien de parenté étroit. L'abbé engagea en 1296 à un autre Johannes le château fort de Singenberg, dont la famille se défit en 1337. Les L. menèrent après 1340 une guerre privée contre l'abbé Hermann, au cours de laquelle leur château fort fut détruit. Leurs fiefs passèrent aux seigneurs de Münchwil en 1416.

Sources et bibliographie

  • J.A. Pupikofer, Geschichte des Thurgaus, 2, 1886, 491, 715
  • W. Merz, F. Hegi, éd., Die Wappenrolle von Zürich, 1930, 68
  • Sablonier, Adel