de fr it

vonOttikon

Famille de ministériaux au service des Habsbourg d'Autriche aux XIIIe-XIVe s., originaire de Kemleten près d'Ottikon (comm. Illnau-Effretikon). Les O. détenaient des biens à Kemleten et des fiefs autrichiens autour de Kyburg, Ottenhausen (comm. Seegräben) et Dickbuch (comm. Hofstetten ZH). Dans la seconde moitié du XIVe s., ils possédaient une maison dans la petite ville de Kyburg. Le premier représentant connu de la famille, Niklaus, est mentionné en 1275 dans un document de Diethelm de Toggenbourg. En 1308, Johann (attesté entre 1279 et 1315) détenait le fief autrichien mouvant du château d'Ottenhausen avec les Dienberg [Phenli] et les Eppenstein, ce qui induit un rapport de parenté entre ces familles. Dans le cas des O. et des Phenli, il pourrait même s'agir d'une seule et même famille. Le fils de Johann, Hans, habitait à Kyburg et fut avoyer en 1369.

Sources et bibliographie

  • Sablonier, Adel
  • H. Kläui, Illnau-Effretikon, 1, 1983, 150-159