de fr it

vonRoggwilministériaux

Famille de chevaliers de Thurgovie (XIIIe-XVIIe s.), qui doit son nom à la localité de R. Dans la seconde moitié du XIIIe s., la famille se déplaça à Constance en passant par Arbon. Les chevaliers, mentionnés à quelques reprises dans la mouvance de la famille von Arbon (dès 1201), furent témoins de l'évêque de Constance. A Arbon, leur trace se perd en 1280; à Constance, la famille figure parmi l'élite du patriciat dès 1262. Ulrich (attesté de 1276 à 1312 au plus tard), fils de Jakob, administrateur de l'hôpital (mentionné de 1262 à 1292), fut le premier R. à accéder à la fonction d'amman de Constance en 1288. La famille siégea ensuite au Conseil jusqu'en 1536, avec de brèves interruptions. Rudolf (cité de 1359 à 1365) et Ulrich (cité de 1362 à 1399) furent l'un après l'autre ammans de la ville (1359-1374). Du milieu du XIVe au milieu du XVe s., la famille, enrichie grâce à des opérations de crédit, racheta ou reçut en gage des biens et des droits dans le Hegau, en Thurgovie et dans le Weinland zurichois, dont la seigneurie et le château fort de Kastel (comm. Tägerwilen), qui, à la suite de changements politiques à Constance (1370-1371), leur servit de résidence représentative jusqu'à la libération du gage en 1453. De 1433 à 1561, ils possédèrent la seigneurie de Wagenhausen, qui avait appartenu antérieurement aux Hohenklingen, et, de 1502 à 1553, celle de Schwandegg dans le Weinland (comm. Waltalingen). Au milieu du XVIe s., ils vendirent leurs propriétés en peu de temps pour parer à des difficultés financières. Des R. s'établirent alors à Zurich et à Constance. La dernière des R., Anna, abbesse du couvent de cisterciennes de Heiligkreuztal à Riedlingen (Haute-Souabe), mourut en 1632.

Sources et bibliographie

  • Sablonier, Adel
  • E. Jaeckle, «Eheallianzen zwischen den Herrenstuben der deutschsprachigen Schweiz nach der Wende des Spätmittelalters», in ASSEG, 1984, 103-147
  • H. Maurer, Konstanz im Mittelalter, 1, 1989, 187
  • A. Bihrer, Der Konstanzer Bischofshof im 14. Jahrhundert, 2005