de fr it

vonSchönenwerd

Famille de chevaliers de la ville de Zurich, citée entre le XIIIe et le XVe s., qui tire son nom du château à douves de S. sur la Limmat, près de Dietikon. La famille tenait en fief, principalement des comtes de Kibourg, puis des ducs de Habsbourg-Autriche, des biens et des droits d'avouerie dans la vallée de la Limmat et sur le Heitersberg, entre l'Albis et le lac de Zoug et, par mariage, dans la vallée de la Reuss. Les S. obtinrent la bourgeoisie de Zurich au XIIIe s. Au XIVe s., ils étaient en outre combourgeois des villes de Baden et de Bremgarten, sujettes de l'Autriche. La généalogie, même si elle est à peu près complète sur sept générations, est souvent difficile à établir à cause de la similitude des prénoms. Elle commence avec Heinrich, mentionné dès 1243 probablement comme membre du Conseil de Zurich, et Ulrich, cité plusieurs fois comme membre du Conseil après 1241 et jusqu'en 1266. Le degré de parenté entre les deux ancêtres n'est pas établi. La branche issue de Heinrich semble s'être éteinte dans la seconde moitié du XIIIe s. déjà. Elle s'allia avec les seigneurs de Freienstein, les chevaliers de Werdegg, de Wile (près de Bremgarten) et de Biber, ainsi que, du milieu du XIIIe s. jusque vers 1320, avec les Mülner, chevaliers de Zurich. Alors qu'au XIIIe s., les S. étaient une famille importante de conseillers, leur déclin économique s'amorça à Zurich dès 1290 au plus tard. Quelques membres de la famille allèrent s'établir à Bremgarten, comme Hartmann, mentionné dès 1316. La branche zurichoise issue de son frère Heinrich s'appauvrit visiblement et tenta d'atténuer le déclin économique et social en s'alliant avec de riches familles bourgeoises de Zurich. La famille s'éteignit avec les frères Rüedeger (mentionné de 1392 à 1410) et Heinrich (mentionné de 1402 à 1416), petits-fils de Heinrich.

Sources et bibliographie

  • K. Heid, «Die Burg Schönenwerd bei Dietikon», in Neujahrsblatt von Dietikon, 17, 1964, surtout 3-9
  • Sablonier, Adel
  • M. Lassner-Held, Der Zürcher Stadtadel 1330-1400, mém. lic. Zurich, 1989