de fr it

Anne-MarieHöchli

8.3.1923 à Baden,1.9.2018 à Baden, cath., de Loèche et Klingnau. Fille de Paul Zen Ruffinen, ingénieur civil, et d'Ida Biland. Josef H., avocat. Ecole normale à Aarau (1939-1943), deux semestres de cours de français à l'université de Lausanne, diplôme argovien d'enseignement secondaire. Remplacements dans l'enseignement public et privé jusqu'à son mariage. Présidente de la Ligue des femmes de Baden (env. 1958-1968), H. fonda et présida la section argovienne de l'Union civique des femmes catholiques (Staka, 1967-1970), principalement dans la perspective du combat pour le suffrage féminin. En tant que présidente centrale de la Ligue suisse de femmes catholiques (1970-1982), elle fit partie de plusieurs commissions fédérales. Membre PDC du législatif de Baden (1972-1983, première présidente en 1980-1981). Présidente du conseil de paroisse de Baden (1982-1986), elle fut la première femme à occuper cette fonction dans le canton d'Argovie. Doctorat honoris causa de la faculté de théologie de l'université de Fribourg (1985).

Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.3.1923 ✝︎ 1.9.2018

Suggestion de citation

Steigmeier, Andreas: "Höchli, Anne-Marie", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.03.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020353/2010-03-09/, consulté le 01.11.2020.