de fr it

JakobHohl

12.2.1918 à Nesslau, 26.10.1995 à Baden, prot., de Heiden. Fils de Jakob et d'Elise Graf. 1) Nelly Spiess, 2) Margot Friedsch. Ecole cantonale à Saint-Gall. Etudes de théologie à Zurich et Bâle. Pasteur auxiliaire à Zurzach, pasteur à Baden (1947-1953), dirigeant de l'Alliance des Indépendants (AdI) du canton de Zurich dès 1953, pasteur à Tegerfelden (1978-1986). Député au Grand Conseil argovien (1957-1977), d'abord de l'AdI, puis du parti des électeurs libres pour la formation et le progrès, fondé par lui. H. déposa plusieurs motions, notamment pour une révision de la constitution cantonale, pour l'introduction du droit de vote des femmes ainsi que pour la création d'une haute école argovienne. Il se battit contre la construction de barrages sur la Reuss. En 1964, H. fonda un institut de sondages à Baden, ville où il occupa un siège au législatif (1972-1977). Promoteur et président des Panthères grises argoviennes, groupe défendant les intérêts des personnes âgées.

Sources et bibliographie

  • Badener Tagblatt, 28.10 et 18.11.1995
  • Aargauer Tagblatt, 30.10.1995
  • Badener Neujahrsblätter, 1997, 234-236
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.2.1918 ✝︎ 26.10.1995

Suggestion de citation

Steigmeier, Andreas: "Hohl, Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.01.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020354/2008-01-08/, consulté le 30.10.2020.