de fr it

JakobRuepp

20.3.1792 à Sarmenstorf, 20.6.1857 à Sarmenstorf, cath., de Sarmenstorf. Fils d'Alois, médecin et sénateur helvétique. Josephine Jehle, fille de Johann Baptist Jehle. Etudes de droit à Heidelberg, doctorat. Secrétaire du Conseil d'Etat (1823), R. devint en 1825 greffier du tribunal de district de Bremgarten (non réélu en 1837). Sa nomination au poste de greffier du tribunal cantonal (1838) fut annulée à cause de ses liens de parenté avec Franz Xaver Vock, juge cantonal. Député au Grand Conseil argovien (1826-1837 et 1840-1841). Partisan des radicaux avant 1838, R. se tourna ensuite vers les conservateurs et combattit la révision de la Constitution cantonale de 1840-1841 en tant que vice-président du comité de Bünzen. Il échappa à une arrestation en janvier 1841 en s'enfuyant en Autriche, où il fut précepteur dans une famille comtale. Condamné à mort par contumace par le tribunal cantonal en 1844, il fut gracié en 1845. Il s'installa à Rheinfelden en 1853 où il fut membre du Conseil de ville (exécutif, 1855-1857).

Sources et bibliographie

  • BLAG, 643-644
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.3.1792 ✝︎ 20.6.1857