de fr it

Isaac LouisAuberjonois

7.7.1741 à Yverdon, 13.2.1815, à Montagny-le-Corboz (auj. Montagny-près-Yverdon), prot., d'Yverdon. Fils d'Emmanuel-Ferdinand. Rose-Cornélie-Louise Roëll, fille d'un gentilhomme hollandais. Etudes de théologie à l'académie de Lausanne (1756-1765). A Varsovie dès 1765 avec Pierre-Maurice Glayre, A. en revint avant 1785 lieutenant-colonel d'artillerie. Conseiller, puis banneret d'Yverdon (1791-1797). Un des chefs du parti des patriotes yverdonnois. Député à l'Assemblée représentative provisoire en 1798 et commissaire de l'Assemblée lors de l'insurrection de Baulmes et Sainte-Croix en février 1798. Membre (1798-1802) et administrateur (1801-1802) de la Chambre administrative du canton du Léman. Lors de la suppression des droits féodaux, il prit le parti de Pierre-Elie Bergier, ancien seigneur de Vuarrens menacé de ruine. Président de la Société littéraire d'Yverdon (1793-1798). Propriétaire dès 1799 du château de Montagny-le-Corboz.

Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF