de fr it

Pierre LouisRoguin

9.9.1756 à Cheseaux-sur-Lausanne, 11.11.1840 à Lausanne, prot., d'Yverdon et Nyon. Fils de Samuel François, pasteur, et de Véronique Trolliet. 1) 1784 Susanne Gabrielle de La Harpe, fille de Philippe Samuel, sœur d'Amédée de La Harpe, 2) 1810 Madeleine Henriette de Bons, fille de François Louis de Bons. Commis des péages à Vevey (1786-1788), contrôleur des douanes et péages à Nyon (1789-1799). Condamné suite au banquet des Jordils (1791). Délégué du comité de surveillance de Nyon auprès du général Ménard (23 janvier 1798), membre de l'Assemblée provisoire. Chargé par le général Brune de la direction de la caisse des finances du Pays de Vaud. Sous la République helvétique, contrôleur des douanes et péages, lieutenant du préfet national du Léman. Lieutenant du Petit Conseil pour les districts de Lausanne, Lavaux et Oron (juillet-octobre 1803). Intendant des péages (1805-1806), puis des postes. Député au Grand Conseil vaudois (1803-1813), membre de diverses commissions. R. acheta avec deux associés la fabrique de porcelaine de Nyon (1813) et fut cofondateur de la Caisse d'épargne et de prévoyance (1817).

Sources et bibliographie

  • P.-Y. Favez, G. Marion, Le Grand Conseil vaudois de 1803, 2003, 165-166
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.9.1756 ✝︎ 11.11.1840