de fr it

FrançoisVerdeil

15.10.1747 à Berlin, 17.1.1832 à Lausanne, prot., de Lausanne (1768). Fils de François, négociant, et de Marie Louise Estran. 1786 Sophie Jeanne Louise Joly, de Fey (parfois nommée Sophie Dufey), fille naturelle de David Louis Constant. Etudes de médecine à Bâle et Montpellier dès 1766. Médecin à Lausanne. Admis au Conseil des Deux-Cents en 1783 et membre du collège de médecine de Lausanne dès sa fondation en 1787. V. s'exile volontairement après sa participation aux banquets des Jordils et de Rolle (1791). Condamné aux arrêts et à la censure, il réintègre le collège de médecine en 1796. Responsable de l'organisation sanitaire, il dirige le bureau (1798-1810), puis le conseil de santé (1810-1832). Membre du conseil académique (1806-1832) et de la municipalité de Lausanne (1815-1830). Membre fondateur de la Société vaudoise des sciences naturelles (1819), V. fut l'un des promoteurs de la vaccination et du mouvement scientifique dans le canton de Vaud. Franc-maçon.

Sources et bibliographie

  • E. Jomini, Dr. François Verdeil, un grand Vaudois, 1747-1832, 1950
  • Matrikel Basel, 5, 283-284
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF