de fr it

vonWerdegg

Chevaliers zurichois des XIIIe-XIVe s., portant le nom du château de W., près de Hittnau, où se trouvait aussi l'essentiel de leurs biens. Les premiers W. connus, Heinrich et Rüdiger, apparaissent en 1229 en tant que témoins de Rudolf von Rapperswil. Au milieu du XIIIe s., les W. étaient ministériaux de l'abbaye de Saint-Gall; ce lien fut rompu sous Rüdiger (cité de 1276 à 1313), dernier descendant masculin de la famille. Marié à Anna Biber, qui appartenait à la noblesse de la ville de Zurich, il fut l'un des rares nobles campagnards à accéder au Conseil de la ville (1306). Par le mariage de sa fille Katharina avec Beringer von Landenberg, son héritage passa à Rüdiger, fils de ceux-ci, lequel se fit appeler aussi bien Landenberg que W. dès 1322.

Sources et bibliographie

  • H. Kläui, «Neues zur ältesten Genealogie und Geschichte der Herren von Landenberg», in ZTb 1959, 1958, 24-61
  • Sablonier, Adel
  • P. Niederhäuser, «Adel und Adelsherrschaft: Die Burgherren von Werdegg», in Hittnau, éd. M. Leonhard et al., 2005, 15-30