de fr it

vonWollerau

Famille de chevaliers, fonctionnaires et feudataires de l'abbaye d'Einsiedeln et bourgeois de la ville de Zurich. Elle est attestée sporadiquement et ses relations généalogiques ne peuvent être reconstituées que de manière fragmentaire. Il est peu vraisemblable que son nom dérive de la tour de W., puisque celle-ci, selon les recherches archéologiques, ne paraît guère antérieure à 1300. La première mention de la famille remonte à 1217, avec Rudolf et Ulrich, chevaliers, établis à Zurich en 1224. A la fin du XIIIe s., les W. apparaissent à plusieurs reprises dans un cadre politique zurichois, notamment avec Konrad, membre du Conseil (mentionné de 1247 à 1276). En revanche, les frères Ulrich et Richwin sont cités dès 1256 dans la suite des barons de Wädenswil et en rapport avec l'abbaye d'Einsiedeln. Les derniers représentants de la famille connus à Zurich sont Friedrich (1315) et son fils Rudolf (1329 et 1334). Les W. disparaissent des sources écrites au XIVe s., signe du déclin social d'une famille tombée dans l'insignifiance plutôt que de leur extinction.

Sources et bibliographie

  • Sablonier, Adel
  • M. Lassner-Held, Der Zürcher Stadtadel 1330-1400, mém. lic. Zurich, 1989, 73-74