de fr it

vonZuckenriet

Famille de chevaliers de Suisse orientale, des XIIIe et XIVe s., tirant son nom du château situé près de Niederhelfenschwil. Les premiers Z. apparaissent en 1213, 1216 et 1228 comme témoins de l'évêque de Constance, puis, dès 1269, comme ministériaux de l'abbé de Saint-Gall. Burkhard (cité en 1269) fut le premier Z. surnommé Löwe von Z. ("lion de Z."). La famille était apparentée, après 1300, aux von Bühl et aux Spieser. Adelheid (citée de 1307 à 1331), dernière des Z., épousa Rudolf Giel von Glattburg (de la branche de Helfenberg). C'est probablement par elle que le château de Z., avec ses dépendances, passa avant 1355 aux seigneurs de Rosenberg, qui par la suite s'appelèrent également Z. Contrairement à ce que prétend l'historiographie ancienne, les Löwenberg, ou Leuberg, mentionnés dès 1257, ne sont vraisemblablement pas une branche des Z.

Sources et bibliographie

  • W. Merz, F. Hegi, éd., Die Wappenrolle von Zürich, 1930, 115
  • A. Bodmer, Die Glattburg an der Thur, 1950, 24
  • Sablonier, Adel, 268

Suggestion de citation

Leonhard, Martin: "Zuckenriet, von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.02.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020427/2014-02-25/, consulté le 24.10.2020.