de fr it

FalckAG

Famille d'artisans et d'ecclésiastiques, bourgeoise de Baden au début du XVe s., dont l'ascension se traduisit par l'accès aux conseils de la ville vers 1500 et à la cléricature un peu plus tard. Kaspar acquit en 1569 le Hinterhof (auberge avec établissement balnéaire), qui passa après la mort de son fils Dieter (1639) à Kaspar Dorer, beau-fils de ce dernier. Christoph (1565-1625) favorisa la venue des capucins à Baden, chez qui son neveu Rufin (->) prononça ses vœux. D'autres membres de la famille entrèrent dans différents ordres. Hans Ulrich (1625-1666), administrateur de l'abbé de Saint-Gall à Sankt Peterzell, est à l'origine d'une branche des F. établie en Suisse orientale et au XIXe s. à Lucerne. Même s'ils fournirent deux avoyers à Baden (1611 et 1733-1750), les F. restèrent une famille de second rang, qui déclina au XIXe s. faute de descendance mâle.

Sources et bibliographie

  • W. Merz, Wappenbuch der Stadt Baden und Bürgerbuch, 1920, 79-80