de fr it

Hunziker

Famille originaire du hameau d'Hunziken (comm. Geuensee), près de Sursee. Elle est attestée dès 1361 à Sursee, où Ulrich fut avoyer en 1451. Au XIVe s., des H. vécurent aussi à Etzelwil et Wetzwil (tous deux comm. Schlierbach). Ils s'établirent au-delà de la vallée de la Suhr, en Argovie, à Willisau dès 1561 et à Lucerne dès 1589. A Aarau, Hans, fondateur de la souche, est mentionné au début du XVIe s. Ses fils Niklaus et Hans accédèrent rapidement aux couches sociales supérieures de la ville. Niklaus fut membre du tribunal (1547) et du Conseil (1566). Ses frères se succédèrent comme secrétaires de ville et son fils, prénommé comme lui, fut le premier avoyer de la famille, en charge de 1600 à 1627. Au cours du XVIIe s., les diverses branches de la famille fournirent régulièrement des avoyers, des conseillers, des pasteurs. Présents dans différents corps de métier, certains H. s'illustrèrent notamment dans la protoindustrie et le commerce. Leur nombre s'accrut fortement au XVIIIe s. La famille joua un rôle important dans l'industrie textile argovienne. Vers 1780, Johann Jakob fonda un négoce de tissus à Aarau où il fit construire en 1821 la célèbre fabrique de textiles du Stadtbach, dont le bâtiment existe toujours. Son petit-fils Guido Ulrich abandonna l'entreprise en 1873. Cette famille très ramifiée est présente dans de nombreuses communes.

Sources et bibliographie

  • W. Merz, Wappenbuch der Stadt Aarau, 1917, 131-134
  • Almanach généal. suisse, 7, 783-791
  • R.G. Oehler, Die Hunziker von Aarau, 1962 (avec généal.)