de fr it

Schleuniger

Famille bourgeoise de Klingnau, catholique, attestée pour la première fois en 1590 avec Mathäus, secrétaire de la ville, probablement réfugié de Schleinikon, village zurichois protestant. Les S. occupèrent régulièrement des fonctions dans l'administration municipale. Ils étaient menuisiers. Rosa Romana (1744-1806) devint abbesse de Wurmsbach en 1788. Niklaus (1817-1888), jésuite et théologien, rédigea des traités d'homilétique. Franz Xaver (->), propriétaire d'une fabrique de placage, se lança en 1870 dans la production en masse de boîtes de cigares et donna ainsi naissance à l'industrie du bois dans la vallée inférieure de l'Aar. Johann Nepomuk (->), chef de l'opposition conservatrice catholique au sein du Grand Conseil argovien dans les années 1840, fonda en 1856 le journal Die Botschaft.

Sources et bibliographie

  • BLAG, 671-673
  • O. Mittler, Geschichte der Stadt Klingnau, 21967, 195

Suggestion de citation

Sauerländer, Dominik: "Schleuniger", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.08.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020453/2011-08-09/, consulté le 19.09.2020.