de fr it

WeissenbachAG

Nommée d'après le hameau de W. près de Boswil, cette famille est mentionnée pour la première fois en 1499 comme bourgeoise de Bremgarten (AG). Elle exploita pendant plus de 100 ans le moulin de Wälis. Elle compta non seulement des meuniers, mais aussi des aubergistes, des artisans, des juristes, des officiers et de nombreux ecclésiastiques, des membres du Petit et du Grand Conseil au XVIIe s., ainsi que trois avoyers de Bremgarten au XVIIIe, dont Ludwig Fidel (->). Elle fut la seule, avec la famille Weber, à rester représentée au Conseil de Bremgarten après l'insurrection de 1803; jusqu'en 1850, parfois trois des sept membres du Conseil de ville sortirent de ses rangs. La famille, divisée en plusieurs branches, fournit au XIXe s. dix conseillers de ville, trois ammans, trois préfets, deux juges cantonaux, un conseiller d'Etat, un conseiller aux Etats, Placid (->), deux conseillers nationaux, Placid (->) et Robert (->), ainsi que, jusqu'en 1921, de nombreux députés au Grand Conseil, dont Anton (->).

Sources et bibliographie

  • 150 Jahre Kanton Aargau im Lichte der Zahlen, 1803-1953, 1954
  • E. Bürgisser, «Die Schultheissen der Stadt Bremgarten», in Bremgarter Neujahrsblätter, 5, 1963, 33-68
  • W. Debrunner, Genealogie des Geschlechts Weissenbach von Bremgarten AG, 1975
  • W. Benz, Die Bremgarter Stadträte seit 1803, 1982