de fr it

Allamand

Importante famille seigneuriale du Dauphiné, dont une branche posséda, entre 1314 et 1364, les seigneuries d'Aubonne et de Coppet. En 1314, Guigue (✝︎1318), seigneur de Valbonnais près de Grenoble, maria son fils Guillaume (✝︎vers 1332) à Agnès de Villars, héritière d'Aubonne et de Coppet; il régla les importantes dettes des Villars et émancipa son fils. Il participa à la pacification de 1316 entre la Savoie et l'Eglise de Lausanne. Guillaume et Agnès, puis leurs fils Humbert (✝︎1351) et Hugues (✝︎1364), frères d'Arthaud (->), furent seigneurs d'Aubonne et de Coppet. Faute d'héritiers mâles, les biens des A. furent disputés pendant plus d'un demi-siècle, surtout entre les Grandson (Othon III avait épousé Jeanne, fille d'Humbert) et les Gruyères (Rodolphe avait épousé sa sœur Marguerite).

Sources et bibliographie

  • SDS VD, A/I, 17-97
  • D.L. Galbreath, Inventaire des sceaux vaudois, 1937, 313
  • J. Tricou, Armorial et répertoire lyonnais, 1, 1965, 53-56
  • HS, III/2, 448, 554-555
En bref
Variante(s)
Alamandi