de fr it

Allemogne

Hameau de la comm. de Thoiry (Ain, F). Village du pied du Jura, sur le ruisseau l'Allemogne. Ancienne paroisse Notre-Dame, donnée vers 1100 par Guy de Faucigny, évêque de Genève, au prieuré de Saint-Victor. L'église fut détruite par les Bernois en 1580. Elle date, dans son état actuel, du début du XIXe s. La terre (seigneurie) d'A. fut possédée d'abord par une famille du même nom (Guichard fut moine de Saint-Victor en 1227) puis, au XVIIe s., par les Livron, originaires d'Ecorans (Collonges, Ain, F), qui possédaient aussi Mategnin, Bourdeau et Cointrin (auj. Meyrin). Au XVIIIe s., A. passa à la famille de Conzié. Le château a disparu dans un incendie en 1828. Aux XVIe  et XVIIe s., les moulins à papier d'A. fournissaient l'imprimerie genevoise.

Sources et bibliographie

  • Regeste Genevois, 1866
  • E.-L. Dumont, Armorial genevois, 1961

Suggestion de citation

Cattin, Paul: "Allemogne", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.06.2002. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020465/2002-06-14/, consulté le 26.10.2020.