de fr it

d'Ardon

Famille valaisanne d'officiers épiscopaux qui apparaît avec Burchard, témoin pour l'évêque de Sion dans un acte de 1179. Elle tient le vidomnat d'Ardon pendant tout le XIIIe s. En 1209, Anselme, chevalier, vend ses alleux et ses fiefs d'Ergisch; ses fils Jacques, Ulrich, Pierre et Guillaume approuvent la vente. En 1232, Girod rétrocède une vigne à Mörel à Boson de Granges, doyen de Valère et futur évêque. Jean, donzel, mentionné de 1232 à 1250, est possessionné à Aigle. Alliée aux de La Tour (famille au nom de laquelle le chevalier Aymon détient en 1298 la moitié du vidomnat d'Ardon) et aux de Mar, vidomnes de Leytron, la famille d'A. disparaît au cours du XIVe s.

Sources et bibliographie

  • R.R. Hoppeler, Beiträge zur Geschichte des Wallis im Mittelalter, 1897, 188-189
  • Armorial valaisan, 1946, 13