de fr it

Asinari

Famille originaire d'Asti (I) où elle est déjà riche et puissante au XIIe s. Dès 1265, des membres de la famille possèdent plusieurs établissements de prêt en Bourgogne. Par la suite, leurs activités s'étendent à la France, à certaines villes du Plateau suisse, à l'Allemagne et aux Flandres. Associé à Manuel Thome et à Nicolas Alfieri, Georges est actif comme prêteur à Fribourg dès 1295. En 1303, il est qualifié de bourgeois de la ville. La banque est toujours en activité en 1310, puisque les trois associés versent à la ville un cens de 60 £. En 1336, trois membres de la famille A., Georges (le même?), Rufin et Aymonet sont reçus bourgeois de Fribourg pendant vingt ans. Vers 1353, cependant, seul Aymonet semble encore résider à Fribourg. Associé parfois à François de Médicis, de Chieri (I), il concède de 1356 à 1359 de nombreux prêts. Un autre membre de la famille, Pierre, est également qualifié de bourgeois de Fribourg en 1356. Dès 1358, Aymonet paraît transférer ses activités à Genève, où son association avec François de Médicis, qui y réside depuis au moins dix ans, se poursuit. Leur banque, notamment le comptoir d'Annecy (F) tenu par Georges et Conrad, entretient de nombreuses relations d'affaires avec l'administration comtale savoyarde et les établissements de prêt des environs. La famille est encore présente à Genève au XVe s.: Barthelemy, petit-fils d'Aymonet, est syndic en 1435 et 1448; Amédée figure en 1457 parmi les plus gros contribuables de la ville. Une branche quitte Fribourg pour Morat. De 1392 à 1401, Oddonino (vers 1417) est châtelain de Morat. Qualifié de donzel dès 1396, il épouse, avant 1401, Catherine, petite-fille de Manuel Thome. Leur fils Rodolphe vend en 1422 les droits que la famille possédait encore dans les environs de la ville. Après cette date, les A. ne sont plus mentionnés dans la région.

Sources et bibliographie

  • J.J. Amiet, «Die französischen und lombardischen Geldwucherer des Mittelalters, namentlich in der Schweiz», in JSG, 1-2, 1876-1877
  • P. Aebischer, «Banquiers, commerçants, diplomates et voyageurs italiens à Fribourg avant 1500», in RHS, 7, 1927, 1-59
  • J. Bucher, «Murten im Spätmittelalter», in FGB, 59, 1974/75, 121-123