de fr it

deBioley

Famille de la petite noblesse attestée au XIIIe s., branche cadette des seigneurs de Saint-Martin. Ils tirent leur nom du village de B.-Magnoux. Le premier représentant est Guillaume, attesté dès 1233 et mort avant 1267. Fils de Pierre de Saint-Martin, il prête hommage à Pierre de Savoie en 1247 pour son château de B. et les villages d'Oppens, Ogens, Orzens et Correvon. Lui-même et ses trois fils Henri, Pierre et Yblon apparaissent continuellement endettés envers les Saint-Martin et surtout envers les Savoie qui acquièrent progressivement l'ensemble de leurs possessions. Au début du XIVe s., la famille s'éteint dans ses représentants mâles et la seigneurie passe, après une brève phase savoyarde, aux Corbières puis aux Goumoëns.

Sources et bibliographie

  • Le château de Bioley-Magnoux, 1989, 68-70
  • B. Andenmatten, La maison de Savoie et la noblesse vaudoise (XIIIe-XIVe s.), 2005