de fr it

deCanalis

Ce nom de famille apparaît dans les documents valaisans à partir du XIIIe s. Maître Pierre, de Loèche, est chapelain de l'évêque de Sion en 1329 et chanoine l'année suivante. Vers la même époque, la famille est citée à Inden et Loèche-les-Bains; cette branche donnera plusieurs ecclésiastiques. On la trouve à Salquenen au XVIe s. avec le nom roman de Cina. Le nom est attesté à partir du XIIIe s. également à Mage (auj. Mase), Vercorin (auj. comm. Chalais) et Ayent. Antoine participe comme député de Mage aux négociations du traité de 1392 entre les communes valaisannes et la Savoie. Jean, d'Ayent, est vassal de Pierre de la Tour entre 1324 et 1350. A partir du XIVe s. le nom est aussi mentionné à Sion, Sierre et Granges (auj. comm. Sierre). Les liens de parenté entre les nombreux personnages qui le portent restent difficiles à préciser.

Sources et bibliographie

  • S.J. Gremaud, Doc. relatifs à l'hist. du Vallais, 1875-1898
  • Armorial valaisan, 1946