de fr it

deCollombey

Famille de C., appelée aussi de Columberio. Elle possédait des terres à Collombey, Saint-Maurice, dans le val d'Illiez et dans la région des Ormonts. Dès le milieu du XIIIe s., elle détint les vidomnats de C. et de Monthey. Elle apparaît en 1131 avec Ulrich. Guillaume (cité entre 1241 et 1252) était vidomne de C. et Henri (cité en 1279), vidomne de Monthey. Pierre est attesté comme chanoine de Saint-Maurice (sacristain de 1280 à 1313). A la branche de Saillon appartient le donzel Pierre (av. 1342), "familier" de l'évêque de Sion, époux de Francisca de Avisio, de la vallée d'Aoste. La branche de Chamoson-Hérémence fut fondée par le donzel Nantelme (✝︎1333/1334), mari de Jaqueta de Chamoson. Le déclin de la famille se révèle dans la vente du château de Collombey par Rolet en 1348 et du vidomnat de Monthey par Jean en 1387. Dans son testament (1413), Guillaume institua pour héritiers ses neveux des familles Brithonis et La Tour de Montagnier. Les Brithonis se firent souvent appeler C. aux XVe et XVIe s.

Sources et bibliographie

  • Armorial valaisan, 1946, 65