de fr it

d'Englisberg

Famille noble, probablement originaire du village bernois d'E. Vers la fin du XIIe s. - un Conrad est mentionné en 1163 -, elle acquit un second château fort à proximité de Fribourg, d'où la division en deux branches: l'une, bernoise, qui s'éteignit à la fin du XIVe s., l'autre, fribourgeoise, qui devint l'une des plus importantes familles de la ville. Elle fournit des avoyers, ainsi que des bourgmestres au XVe s.: Conrad (->), Dietrich (->), Dietrich (->) et Guillaume (->). Pierre (->), Uldric (->), Béchine (en 1289), abbesse de la Maigrauge, et Dominique (1627-1699), prieure à Estavayer-le-Lac, suivirent la voie ecclésiastique. Outre leur château fort, les E. possédaient des domaines et des dîmes tout autour de Fribourg, des moulins (attestés pour la première fois en 1229) dans le quartier de l'Auge et à Mézières, ainsi que des maisons en ville (près de Saint-Nicolas et au Stalden). Ils entretenaient de bonnes relations avec les seigneurs d'Estavayer, les comtes de Savoie, le couvent d'Hauterive et surtout les Riggisberg. Au début du XIVe s., les E. donnèrent des baillis à Grasbourg (un bâtiment est connu sous le nom de maison d'E.); peu avant, ils avaient acquis la seigneurie d'Arconciel-Illens. Ils s'allièrent à des nobles fribourgeois (Gottrau, Praroman, Velga), mais aussi à des vassaux des Savoie (Corbières, Gruyères, Vuippens, Billens). Au XVIe s., avec Jean IX, la famille s'endetta et, en 1549, leurs biens furent vendus. Ulrich, fils de Jean, seigneur de Vuissens (1570-1591), se ruina au service de France. C'est avec Marie-Catherine (✝︎1750) que s'éteignit la branche fribourgeoise de la famille.

Sources et bibliographie

  • J.-J. Joho, «Contribution à l'hist. des premiers Englisberg de Berne et de Fribourg», in RSH, 6, 1956, 1-32
  • B. de Vevey, Châteaux et maisons fortes du canton de Fribourg, 1978, 105-111

Suggestion de citation

Troxler, Walter: "Englisberg, d'", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.11.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020501/2005-11-14/, consulté le 30.11.2020.