de fr it

deDonneloye

Famille de chevaliers et de donzels du Pays de Vaud, qui détenait le village de D. et une partie de celui de Prahins. Ses premiers représentants connus sont Ponce (cité de 1142 à 1157) et Guy (cité en 1142). Humbert (cité de 1224 à 1237), chevalier, semble avoir été proche de Rodolphe de Gruyère. Pierre (cité de 1230 à 1240) fut clerc à Lausanne. Othonin (entre 1380 et 1386), époux d'Isabelle de Glâne, hérita d'un oncle le vidomnat de Moudon. Il n'eut qu'un fils, Humbert, moine à Lutry, dernier descendant mâle du nom, et une fille Marguerite, qui transmit ses biens à son mari, Edouard Provan(n)a. Le lien entre les donzels de D. et des notaires homonymes lausannois n'est pas connu. Par ailleurs, en l'état de la recherche, les D. ne sont pas une branche de la famille de Goumoëns, qui possédait aussi des biens et des droits à D.

Sources et bibliographie

  • Ch. Gilliard, «Les vidomnes de Moudon», in RHV, 1923, 115-120, 138-141