de fr it

AloysFornerod

16.1.1890 à Cudrefin, 8.1.1965 à Fribourg, prot., converti au catholicisme en 1926, d'Avenches. Fils d'Aloys, pasteur, et de Mathilde Dupertuis. 1) 1913 Suzanne Dupertuis, sa cousine, 2) 1946 Marie von der Weid. Etudes au conservatoire de Lausanne (1899-1916) puis à la Scola cantorum de Paris (1909-1911) dans la classe de Vincent d'Indy. Violoniste à l'Orchestre symphonique de Lausanne, dissous en 1914, puis critique musical à la Tribune de Lausanne. F. enseigne à l'institut de Ribeaupierre et au conservatoire de Lausanne ainsi qu'à l'abbaye de Saint-Maurice. Directeur du conservatoire de Fribourg (1950-1965). Il a composé plus de septante opus (piano, chant et piano, violon et piano, orchestre, chœurs, quatuor à cordes, musique de scène), d'un style classique, très français d'inspiration, dont un célèbre Te Deum (1954).

Sources et bibliographie

  • J.-L. Matthey, Inventaire du fonds musical Aloys Fornerod, 1982
  • J. Viret, Aloys Fornerod, ou le musicien et le pays, 1982
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 16.1.1890 ✝︎ 8.1.1965