de fr it

CharlesHaenni

Le musicien à sa table de travail. Photographie de Raymond Schmid, vers 1940 (Médiathèque Valais, Martigny, Bourgeoisie de Sion).
Le musicien à sa table de travail. Photographie de Raymond Schmid, vers 1940 (Médiathèque Valais, Martigny, Bourgeoisie de Sion).

7.7.1867 à Sion, 18.2.1953 à Sion, cath., de Sion, Loèche et Reichenbach im Kandertal. Fils de Pierre, armurier, et de Françoise Tavernier. 1892 Marie Léonie Wild, pianiste, fille d'Antoine, Alsacienne. Etudes de musique aux conservatoires de Genève et Strasbourg. Organiste de la cathédrale de Sion dès 1906, H. fut professeur de musique au séminaire diocésain, à l'école normale et au gymnase de Sion, où il créa l'école d'orgue (1903). Il dirigea le chœur mixte de la cathédrale (1906), les fanfares Valéria et Sédunoise, ainsi que la Société d'orchestre de Sion. H. exerça une influence prépondérante sur le développement de la vie musicale en Valais. Son œuvre abondante comprend tous les genres, notamment 1900 pièces pour piano, 1500 pour orgue et 2250 œuvres chorales sacrées et profanes. Parallèlement, il rassembla plus de 400 vieilles chansons et près de 500 danses et mélodies populaires valaisannes. Sculpteur sur bois, il laissa derrière lui une collection de sculptures et d'intéressantes pièces de mobilier.

Sources et bibliographie

  • DMS, 151-152
  • D. Allet-Zwissig, K. Chevrier, Charles Haenni, musicien et compositeur valaisan (1867-1953), 2005
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.7.1867 ✝︎ 18.2.1953