de fr it

deMartigny

Famille de ministériaux des évêques de Sion, originaire de M. dont elle détint le vidomnat entre le XIIe et le XVe s. Ses membres portèrent souvent le titre de chevaliers (XIIe et XIIIe s.) ou de donzels (XIVe et XVe s.). Pierre (mentionné vers 1160-1170) apparaît dans l'entourage des évêques de Sion, de même que Reynald (mentionné de 1273 à 1298), châtelain de Sion. François est attesté en 1361 comme chanoine. Le plus illustre représentant de la famille est le vidomne Nanthelme (1307 env.-1395 env.), fils de Philippe. Il joua un rôle important dans l'octroi de franchises à M. (1338) et lors de la conclusion du traité défensif de 1351 entre M. et le duc de Savoie. La famille résida d'abord à M.-Combe (La Vidondé), puis, dès le XIVe s., à M.-Bourg et à M. A la suite du mariage de Marie (apr. 1442) avec Hugues Exchampéry, le vidomnat revint à la famille de ce dernier.

Sources et bibliographie

  • H. Gay, «Les Sires de Martigny», in Mélanges d'hist. vallaisanne [sic], 1891, 54-83
  • Armorial valaisan, 1946, 162-163
  • P. Farquet, Martigny, 1953, 52-58