de fr it

dePontverre

Famille noble des comtés de Genève et de Savoie. Les P. tirent leur nom d'un pont (Ponte Vitreo), qui franchit les gorges du Fier à Lovagny (Savoie), où se dressait un château éponyme. Une des branches de cette dynastie possédait, au début du XIIIe s., des fiefs savoyards en Chablais, notamment aux Ormonts. En 1321, ils obtinrent les droits seigneuriaux sur tout le bassin de la Grande-Eau. Aymon, bailli du Chablais en 1350 et de Vaud en 1353, construisit le château d'Aigremont. La branche s'éteignit à la mort, avant 1379, de son fils François, et avec lui l'histoire des P. aux Ormonts. La seigneurie d'origine et les autres fiefs de cette lignée passèrent aux Ternier (1377), puis aux Montchenu (1418) dont est issu François (->). Benoît Quimier, connu sous le nom de P. et curé de Confignon dès 1691, qui accueillit Rousseau en 1728 après sa fugue de Genève, descendrait des P., seigneurs de Cruseilles.

Sources et bibliographie

  • E.A. de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie, 4, 1900, 86-89, 449-453; 5, 1938, 511-517 (réimpr. 1992)
  • A. Millioud et al., éd., Les anciennetés du Pays de Vaud, 1901, 247-295
  • Armorial valaisan, 1946, 198-199