de fr it

deSaint-Jeoire

Famille de petite noblesse originaire de Saint-Jeoire en Faucigny (Haute-Savoie). Les premiers membres de la famille sont attestés dès le XIIe s. Dans la seconde moitié du XIIIe s., Rodolphe et Henri sont chanoines de Lausanne et de Genève, Robert et Girard chanoines de Genève. Pierre, chanoine de Genève et de Lausanne entre 1323 et 1344, est vicaire général in spiritualibus de l'évêque de Lausanne. En 1342, Alamand (->) est élu évêque de Genève. Au service des comtes de Savoie, Rolier est châtelain de Vevey et de La Tour-de-Peilz (1336-1338), Pierre avoyer de Payerne (1361-1363). La lignée s'éteint en 1596 avec François Melchior, baron d'Hermance et de Saint-Jeoire.

Sources et bibliographie

  • A. de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie, 5, 1863, 305
  • M. Reymond, Les dignitaires de l'église Notre-Dame de Lausanne jusqu'en 1536, 1912, 439-441
  • HS, I/3, 89-90; I/4, 228