de fr it

deSaxon

Famille valaisanne noble du village de S., dite aussi de Saisons, de Sassuns, etc., au service des Savoie. Falco, mentionné dans un acte officiel datant de l'époque située entre 1162 et 1178, et le chevalier Guillaume, qui vendit des droits au dizain de Bramois en 1202, ainsi que Renaud, qui apparaît comme témoin d'un contrat de vassalité de l'évêque Landri de Mont en 1227, comptent parmi ses premiers représentants. Amédée, époux de Pétronille de Rovéréa, donatrice de l'abbaye de Notre-Dame-d'Aulps en 1235, faisait aussi partie de la famille. Anselme (mentionné en 1271, ✝︎1.4.1300) fut arbitre entre l'évêque de Sion et le comte de Savoie. Coseigneur de S., François reçut en fief de l'abbé de Saint-Maurice des biens à Bagnes et Clèbes en 1289 et vendit à l'abbaye des droits et des biens fonciers dans le val de Bagnes en 1299. Durant la guerre entre l'évêque Boniface de Challant et Pierre IV de la Tour, Pierre et Amédée furent prisonniers du premier en 1299. La famille s'éteignit au milieu du XIVe s.

Sources et bibliographie

  • J. Gremaud, Nécrologes des églises cathédrales de Lausanne et de Sion et de l'église paroissiale de Granges, 1863
  • J.-B. Bertrand, «Saxon», in Ann. val., 1922, 73-108
  • Armorial valaisan, 1946, 233