de fr it

duTerreaux

Branche de la famille noble des Vautravers, issue d'Amédée de Vautravers (cité de 1282 à 1302), écuyer, qui, en 1301, reprit en fief du comte de Neuchâtel la maison forte du T. à Môtiers (NE), correspondant peut-être à la tour à l'origine du château actuel. Guillaume (av. 1466) s'établit au Landeron. Son fils Jean, aussi connu sous le nom de vom Graben, partagea son temps entre Cressier (NE) et Fribourg, patrie de sa femme Elsi de Winkental, où il fut reçu bourgeois en 1462. Père de Pierre (->), il est à l'origine du rameau fribourgeois de la famille. Les T. s'éteignirent en ligne masculine en 1609 avec Antoine. Son petit-fils, Hans Rodolphe, fils de François Mayor de Romainmôtier et d'Isabelle du T., releva le nom en 1609. Ses descendants remplirent de nombreuses charges au Vautravers ou servirent en France. Charles Louis Dubois (1764-1838), fils illégitime de Charles Auguste (1725-1779), est l'ancêtre de la famille Dubois, de Môtiers et de Neuchâtel.

Sources et bibliographie

  • O. Clottu, «Les nobles du Terraul de Vautravers», in AHér.S, 78, 1964, 43-48