de fr it

deVillette

Famille de petite noblesse originaire de V., près de Thônex. Dès 1137, les V. possèdent des fiefs à V., Neydens, Gaillard et Thônex. En 1181, Gérold est attesté comme chanoine de Genève. La chartreuse d'Oujon est bénéficiaire d'un legs de Guillaume (1225). L'abbaye d'Aulps achète les dîmes de la paroisse de Saint-Cergues, vendues par Guillaume, cousin du précédent. Les V. tiennent des fiefs de l'évêque de Genève (Etienne, 1298) et des comtes de Savoie (Nicolas, 1299). En 1353, Jean, châtelain de Nyon, fonde une chapelle Sainte-Catherine dans l'église Notre-Dame. Au XVIIe s. les fiefs des V. sont réunis par la famille de Rossillon.

Sources et bibliographie

  • E.A. de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie, 5, 1910, 630-631