de fr it

deCojonnex

Famille noble vaudoise des XIIe-XVIe s., portant le nom d'un hameau de la comm. de Blonay, sur la route Montreux-Châtel-Saint-Denis. Vers 1150, Arluin, chevalier, et son fils Conon donnèrent à l'abbaye de Hautcrêt six parts de l'Alpe de Chaude. Jacques, donzel, était en 1420 l'un des deux syndics de la ville basse de Lausanne. Henri, seigneur de Saint-Martin-du-Chêne et de Montricher, fils du bailli épiscopal Nicodus, appartint à la confrérie de la Cuiller, fondée en 1527, qui assiégera Genève sans succès en 1530; il la dirigea avec Michel Mangerot, seigneur de La Sarraz, dès 1529. La famille s'éteignit dans les mâles avec son frère Jean (après 1550).

Sources et bibliographie

  • D.L. Galbreath, Armorial vaudois, 1, 1934, 138-139