de fr it

Grob

Famille de marchands, médecins et savants, de Grobenentschwil (Flawil), Hérisau et Saint-Gall. Johannes Grob, fils de Jost, riche drapier du Toggenbourg et défenseur de la Réforme vivant dans le hameau de Furt près de Brunnadern, dut quitter Enzenschwil (renommé Grobenentschwil en son honneur) pour Hérisau, vers 1674, en raison de son engagement pour la cause protestante. Son fils Johannes Grob y occupa rapidement de hautes charges et reçut la bourgeoisie d'honneur en 1690. Au XVIIIe siècle, les Grob eurent une certaine importance à Hérisau et à Saint-Gall comme marchands et médecins; ils comptèrent trois générations de médecins réputés et deux secrétaires du Conseil d'Appenzell Rhodes-Extérieures (1733-1759). Johannes, mentionné ci-dessus, et Adrian David Grob furent écrivains; ce dernier acquit le droit de bourgeoisie de Saint-Gall en 1813.

Sources et bibliographie

  • E.H. Koller, J. Signer, Appenzellisches Wappen- und Geschlechterbuch, 1926, 99-100
  • H. Büchler, éd., Das Toggenburg, 1992

Suggestion de citation

Fuchs, Thomas: "Grob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.03.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020665/2020-03-24/, consulté le 06.12.2020.