de fr it

Grubenmann

Famille d'architectes et de médecins, de Teufen (AR), où elle s'établit entre 1479 et 1515, en provenance de Wittenbach et Tablat. D'Ulrich (✝︎1685), président de la commune, sont issues deux dynasties d'architectes domiciliés au hameau de Gstalden. En outre, la famille fut longtemps propriétaire de l'auberge du Brochet (Hecht) à Teufen. Les deux branches sont difficiles à distinguer, en raison de l'emploi fréquent de prénoms identiques et parce qu'elles travaillèrent ensemble. L'une connut son apogée au XVIIIe s. avec les frères Jakob (->), Hans Ulrich (->) et Johannes (->), ainsi qu'avec les fils de ce dernier. De nombreux ponts, églises et autres édifices, en Suisse et dans les pays voisins, témoignent de leur habileté créatrice et de leur remarquable maîtrise technique. L'autre branche était apparentée à la famille de charpentiers du landamman Gebhard Zürcher. Au XIXe s. et au début du XXe, une ligne collatérale donna trois générations de médecins réputés, avec d'abord Johannes qui, charpentier de formation comme son père, exerça dès sa jeunesse la fonction de guérisseur, se rapprochant inconsciemment des principes homéopathiques. Son petit-fils Adolf (->), qui fit, quant à lui, des études universitaires, fut un homéopathe connu.

Sources et bibliographie

  • Grubenmann-Sammlung, Teufen
  • E. Grubenmann, Die Familien Grubenmann von Teufen, 1965
  • A. Grubenmann, «Die Stammesverwandschaft aller appenzellischen Sippen des Geschlechts Grubenmann», in AJb, 94, 1966, 16-32
  • P. Witschi, «Geschichte einer Heillandschaft», in Kräuter und Kräfte, éd. W. Irniger, 1995, 40-41
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF