de fr it

JakobAR

Famille de Trogen, qui donna notamment des sautiers cantonaux et des entrepreneurs du textile. Jost, arrivé de Schwytz en 1498, et son fils Paul, trésorier du pays, dominaient au XVIe s. le commerce des toiles dans le village d'Appenzell. De confession protestante, Paul émigra à Gais en 1588. Pendant quatre générations et 106 ans au total, cinq de ses descendants directs occupèrent la fonction de sautier d'Appenzell Rhodes-Extérieures, entre 1613 et 1754. Au XIXe s., la famille compta deux vice-landamans des Rhodes-Extérieures, dont un, Johannes (->), fut aussi conseiller aux Etats. Elle se consacra de nouveau au textile et plusieurs de ses membres eurent des maisons de commerce renommées à Saint-Gall, tel Johannes (->), à Paris et à Mexico. Certains acquirent la bourgeoisie de Saint-Gall.

Sources et bibliographie

  • V.E. Zellweger, Familienchronik Jakob von Trogen, s.d. (StAAR, informations en partie erronées)
  • M. Kunz, «Zugang zu den Ämtern ? - Eine Frage der Verwandtschaft!», in AJB, 125, 1997, 21-50