de fr it

MeyerAR

Certificat d'assurance maladie pour graveurs de matrices et imprimeurs d'indiennes de l'entreprise textile Meyer à Hérisau, sur lequel figure (en haut) la fabrique vers 1840 (Museum Herisau).
Certificat d'assurance maladie pour graveurs de matrices et imprimeurs d'indiennes de l'entreprise textile Meyer à Hérisau, sur lequel figure (en haut) la fabrique vers 1840 (Museum Herisau). […]

Famille d'entrepreneurs du textile, de politiciens et d'officiers de Hérisau. Les M. ab dem Schochenberg y sont attestés depuis le XVIe s. A cette époque et au début du XVIIe s., on les trouve plusieurs fois comme présidents de commune, et plus tard régulièrement au Conseil communal (exécutif). Ils s'allièrent au XVIIe s. aux familles Schiess et Elmer, qui appartenaient à la classe supérieure de Hérisau; des unions entre les M. et les Schiess restèrent une tradition jusque vers la fin du XIXe s. Dans la descendance du bailli Conrad (->), une branche accéda durant trois générations à des grades élevés au service étranger: Adrian (->) devint ainsi général dans l'armée de Sardaigne. Au XIXe s., une autre branche et sa parenté alliée représentèrent à elles seules une grande partie de l'industrie textile de Hérisau. Laurenz, dont le père rencontrait un grand succès dans le commerce textile, dirigea dès 1800 deux indienneries et ateliers de finissage qu'il agrandit avec ses fils Laurenz (->), Johann Martin et Emanuel (->). Tous trois occupèrent en outre successivement la fonction de vice-landamman. Leurs descendants poursuivirent l'exploitation des fabriques d'apprêt Meyer & Co. et Emanuel Meyer & Co.; ils étaient apparentés et associés aux familles Signer, propriétaires de blanchisseries, et Bächtold, Nef, Schiess, Sonderegger, Steiger, Tanner et Wetter (toutes de Hérisau), fabricants et exportateurs de broderies. La vente des deux entreprises en 1917 et 1926 mit fin à la tradition familiale. Une passion commune pour la montagne caractérisait les M., qui contribuèrent fortement à créer la section du Säntis au Club alpin suisse (1869).

Sources et bibliographie

  • Appenzeller Zeitung, 18.6.1935
  • K.H. Meyer, Einiges aus der Geschichte der Meyer vom Schochenberg, Herisau, 1987 (21994)
  • INSA, 5
  • P. Witschi, Appenzeller in aller Welt, 1994, 38
  • Th. Fuchs et al., Herisau, 1999
  • P. Witschi, Das Schwarze Haus am Glattbach, 1999