de fr it

GregorMeyer

vers 1510 à Säckingen (Bade), 1576 à Bâle, bourgeois de Soleure (attesté en 1545). Immatriculé à l'université de Bâle (1525/1526). Organiste du chapitre de Saint-Ours à Soleure (1535-1558). L'inconduite d'un de ses fils obligea M. à quitter la ville; il obtint en 1561 le poste d'organiste de la cathédrale de Bâle lorsque la musique d'orgue fut réintroduite dans le culte protestant. Sa charge impliquait également l'instruction de la jeunesse. De 1538 à 1540, L. composa pour le Dodecachordon de Glaréan (1547) vingt pièces exemplifiant divers modes ecclésiastiques. Ceci lui valut les éloges de l'humaniste et fit de lui un maître de la polyphonie. M. publia deux cantiques à Strasbourg (1569) et quatre chansons populaires à Bâle (1571-1572).

Sources et bibliographie

  • W. Merian, «Gregor Meyer», in Ann. suisses de musicologie, 1, 1924, 138-153
  • Die Musik in Geschichte und Gegenwart, Personenteil, 12, 22004, 119-120
  • A. Lang, «Gregor Meyer», in Vom Jura zum Schwarzwald, 78, 2004, 85-105
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1510 ✝︎ 1576