de fr it

AurèleNicolet

22.1.1926 à Neuchâtel,29.1.2016 Friboug-en-Brisgau, sans confession, de Neuchâtel. Fils de Georges, maître de gymnase, et d'Yvonne Probst. 1967 Christiane Gerhard. Etude de flûte aux conservatoires de Zurich et Paris, premier prix du Concours international d'exécution musicale de Genève en 1948. Flûtiste solo de l'orchestre de la Tonhalle de Zurich (1947-1948), du collège de musique de Winterthour (1948-1950) et de la Philharmonie de Berlin (1950-1959). N. entama ensuite une carrière internationale de soliste et de chambriste, avec un répertoire s'étendant du baroque à la musique contemporaine. Des compositeurs comme Heinz Holliger, Klaus Huber, Rudolf Kelterborn, György Ligeti, Tôru Takemitsu, Jacques Wildberger et Jürg Wyttenbach ont écrit à son intention. Il enseigna aux conservatoires de Berlin (1952-1965) et de Fribourg-en-Brisgau (1965-1982) et donna des cours d'été au Mozarteum de Salzbourg.

Sources et bibliographie

  • J. Emi, «"Eine Art Osmose mit Musik", der Schweizer Flötist Aurèle Nicolet im Gespräch», in Neue Zeitschrift für Musik, 151, 1990, 22-25
  • T. Strässle, «Figurationen des Interpreten», in Musik und Ästhetik, 7, 2003, 29-55
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.1.1926 ✝︎ 29.1.2016