de fr it

JohannesSchmidlin

22.5.1722 à Zurich,16.11.1772 à Wetzikon (ZH), prot., de Zurich. Fils de Jakob, maître de la batellerie, et de Margaretha Vogel. Célibataire. Etudes de théologie au Carolinum de Zurich, formation musicale auprès de Johann Caspar Bachofen. Pasteur à Wetzikon dès 1754, S. publia en 1752, sur le modèle du Musicalisches Hallelujah de Bachofen, un recueil de chants religieux, intitulé Singendes und spielendes Vergnuegen reiner Andacht (5 éd. jusqu'en 1792), qui mettait en musique entre autres des textes d'Albert de Haller. Outre des chants religieux a cappella, des prières pour solistes et de petites cantates, S. composa les Schweizerlieder mit Melodien (Berne, 1769, sur des textes de Johann Kaspar Lavater de 1767), qui constituent le premier recueil de textes et de mélodies profanes d'inspiration suisse. Ce n'est qu'à travers la version à plusieurs voix qu'en a donnée son élève Heinrich Egli que ce recueil fut révélé au public.

Sources et bibliographie

  • Die Musik in Geschichte und Gegenwart, 11, 1963, 1851-1853
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.5.1722 ✝︎ 16.11.1772