de fr it

Johann EvangelistSchreiber

4.4.1716 (Joseph Martin) à Arth, 18.7.1800 à Saint-Urbain (comm. Pfaffnau), cath., d'Arth. Fils de Carl Michael, administrateur de chapelle, et de Maria Barbara Rölli(n). Collège des jésuites à Lucerne. S. entra au couvent cistercien de Saint-Urbain en 1737 et fut ordonné prêtre en 1741. Maître de chapelle, chantre et directeur du grenier à Saint-Urbain. En 1756, curé auxiliaire à Lucelle et organiste à Stürzelbronn (Lorraine). A Salem en 1772 et à Tennenbach (Forêt-Noire) en 1773, S. revint à Saint-Urbain en 1775. Il fut l'un des compositeurs majeurs de la Suisse au XVIIIe s. Il composa des arias sacrées, des messes, des pièces chantées durant l'offertoire, mais aussi des musiques de scène, de carnaval et des tragédies bourgeoises, ainsi qu'un opéra Apollo Bräutigam (1752), qui est probablement le premier opéra suisse en allemand.

Sources et bibliographie

  • D. Ruckstuhl, «P. Johann Evangelist Schreiber (1716-1800)», in Gfr., 145, 1992, 115-171
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 4.4.1716 ✝︎ 18.7.1800